Publié dans Service presse

Briseïs – Tiphaine Siovel

Et on clôture ce mois dédié au fantastique par le premier tome de la saga Briseïs. Il s’agit d’un roman que tu peux retrouver un peu partout sur Bookstagram et quand on voit la beauté de sa couverture, on comprend tout de suite qu’il attire le regard.

Mais finalement, que vaut l’intérieur de ce roman ?


Style : Fantasy

Date de publication : 2019

Note : 3 sur 5.

DE QUOI ÇA PARLE ?

Briséïs est une adolescente comme les autres. Rien ne sort trop de l’ordinaire dans sa vie de lycéenne, si ce n’est un père malade depuis sept ans maintenant. Depuis cette terrible date, il ne parle plus, il ne semble même plus être présent.

C’est donc la surprise générale lorsqu’il se réveille un beau jour et propose à Briséïs de l’accompagner dans une expérience des plus improbables. La jeune fille n’a pas d’autres choix que de le suivre dans cette aventure et se retrouvera propulsée dans un monde fantastique : la Citadelle.

Quels secrets renferme ce lieu mystique ? Que se passe-t-il derrière ces murs ? Qui sont ces élèves qu’elle semble former pour diriger le monde ?

QU’EST-CE QUE J’EN AI PENSÉ ?

Alors, tout d’abord je tiens comme toujours à remercier l’auteure pour sa confiance et l’envoi de son roman, d’autant plus qu’ici, nous sommes clairement sur une merveille visuelle. J’avais déjà vu nombres de photos du roman, mais il rend encore mieux en vrai. Un grand bravo à l’auteure !

Mais voilà, même si la couverture nous influence forcément à l’achat d’un roman, c’est quand même avant tout pour son histoire qu’on le choisit. Donc concentrons-nous maintenant sur le récit. Tout d’abord, j’avais sélectionné ce roman en pensant qu’il correspondrait au registre du mois, à savoir le fantastique. Que nenni ! On n’est pas sur du fantastique, mais bien sur de la fantasy. Alors, si tu ne vois pas la différence entre ces deux genres, sache que je vais bientôt sortir une vidéo sur le sujet. Mais pour la faire courte : Fantastique = un élément étrange ou surnaturel dans un environnement réel ; Fantasy = un environnement étrange ou surnaturel réglé par ses propres normes sociales, politiques, physiques…

Alors, pour ma part, j’ai trouvé qu’il y avait une certaine similitude avec Harry Potter. Peut-être que ça vient du côté école mystérieuse et cachée du reste de l’humanité. Peut-être que ça vient de l’imaginaire extrêmement développé du roman. Je n’en sais trop rien, mais il n’empêche que j’ai tout de suite pensé à cette iconique saga en lisant Briséïs. Je trouve que l’auteure a réussi à créer un monde aussi étoffé et magique que celui de JK Rolling.

Et c’est là que je vais me faire huer par pas mal de gens : je reconnais que Harry Potter est un chef d’oeuvre de l’imaginaire. Mais, personnellement, ça n’a jamais pris avec moi. Oui. Tu as bien lu. Harry Potter, c’est pas vraiment mon truc. Je reconnais que la saga est vraiment qualitative, mais juste, ce n’est pas mon style. C’est exactement pareil avec Briséïs. Il faut rendre à César ce qui appartient à César : l’auteure est un génie de l’imaginaire et sait nous transporter dans son monde. Malheureusement, il faut croire que je ne suis pas réactive à ce style.

Ici, on est bien plus proche du fantasy que du fantastique et c’est là tout le problème pour moi. C’est un très bon roman de fantasy, ça, je ne peux pas lui retirer. Mais encore une fois, ce n’est pas pour moi. Ce n’est pas pour rien si j’ai choisi de créer une sélection fantastique et non fantasy…

Pourtant, ce roman a tout pour plaire : un monde bien à lui et extrêmement crédible, des rebondissements sans discontinu, de l’aventure, du mystère… Bref, tout ce qui fait un bon roman ! Il y a même pas mal d’humour finalement.

Si je devais relever un point « négatif », c’est tout de même le grand nombre de personnages ! Il y en a tellement que je n’arrivais pas à m’attacher à eux, je n’arrivais pas à les différencier. Finalement, c’est peut-être également ce détail qui m’a empêchée de totalement me laisser happer par le roman. Encore une fois, c’est quelque chose que j’avais ressenti avec Harry Potter. Il y a bien trop de noms à retenir pour mon petit cerveau !


PÉPITE OU PAS PÉPITE ?

Alors, c’est assez compliqué pour moi de définir s’il s’agit ou non d’une pépite. Je dirais oui et non. Si tu aimes les aventures du sorcier à lunettes, je te dirais de foncer ! Tu vas sûrement adorer. Ce roman possède d’indéniables qualités.

Par contre, si tu es comme moi et que tu es assez terre à terre, tu auras peut-être du mal à te laisser transporter. Il faut une réelle capacité à se laisser porter par le récit.


OÙ TROUVER LE ROMAN ?

Déjà, tu peux te le fournir sur Amazon. Tu peux également retrouver l’actualité de l’auteure sur ses différents réseaux sociaux (son site Internet, Facebook, Instagram).

Voilà, j’espère que cela t’aura plu. N’hésite pas à laisser ton avis sur la question. Si tu veux que j’aborde un sujet particulier, note-le en commentaire et je me ferais un plaisir d’en faire un article. À bientôt pour une prochaine lecture !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *