Ne Renonce pas – Anne-Sophie Hennicker

Et nous voilà de retour pour la deuxième chronique en lien avec le prix des chroniqueurs ! Si tu as raté la première, elle se trouve là.

Alors cette fois, on va parler d’un sujet assez fort avec Ne renonce pas : le harcèlement scolaire. 


Style : Fantastique

Date de publication : 2021


DE QUOI ÇA PARLE ?

Thomas c’est THE BCBG du lycée. Intelligent, beau à en crever, sportif et populaire, il a clairement la vie rêvée ! Avec sa petite bande, ils font la pluie et le beau temps sur le campus, au détriment, par moment, des autres élèves. Gare à celui qui deviendra leur tête de turc !

Tiens, d’ailleurs, il y a cette fille chelou, la sorcière. Celle dont tout le monde se moque. Et Thomas n’est pas en reste quand il s’agit de la torturer. Oui mais voilà, un beau jour, un événement va bouleverser la vie du lycée et surtout celle de Thomas. 

De harceleur à harcelé, il n’y a parfois qu’un pas.

QU’EST-CE QUE J’EN AI PENSÉ ?

Ma lecture

Un sujet coup de poing

Le harcèlement, c’est clairement un sujet dont on parle de plus en plus. Et je trouve ça très bien. Je suis contente de voir que la parole d’ancien harcelés se libèrent, mais est-ce que c’est suffisant ? Je m’explique. Donner la parole aux victimes, c’est super, ça détruit le silence, mais est-ce que ça va avoir un impact sur les harceleurs ? Sur certains, oui, sûrement. Mais clairement pas tous.

Anne-Sophie a pris le partie de nous raconter l’histoire du point de vue du harceleur. Et c’est là où je trouve que c’est génial. Parce qu’en lisant ça, ceux qui peuvent harceler sans même s’en rendre pleinement compte peuvent peut-être avoir un déclic « Merde ! Mais moi aussi je fais ça ! ». Parce que, ne nous leurrons pas, c’est ça le truc : souvent les harceleurs n’ont pas pleinement conscience de ce qu’ils font. « C’est juste pour rire »

Une évolution saisissante

Clairement, le personnage de la personne harcelée est loin d’être développée. Attends, attends ! C’est pas un reproche ! Au contraire, ce personnage est moins en second plan parce que l’élément mis en lumière c’est Thomas, le harceleur. 

En choisissant délibérément ce point de vue, Anne-Sophie nous offre un récit qui change vraiment ! Et puis, l’évolution de Thomas est super bien maîtrisée, je trouve. On le voit vraiment changer et prendre conscience de ce qu’il a fait. 

Bon, après, Thomas being Thomas, j’ai trouvé qu’il restait quand même un peu une tête à claque du début jusqu’à la fin. Mais je crois que ça c’est juste parce que c’est un ado et que j’ai toujours envie d’encastrer dans les murs les ados.

Un livre pour ado

Alors, c’est du point de vue d’un ado, donc forcément, c’est pour ado (c’est faux ! J’ai plein de romans contre-exemples, mais on va faire comme si…). 

C’est vraiment un roman qui est la pour prévenir et ouvrir les yeux à nos chers (non. Encore une fois je supporte pas les ados) têtes blondes. Au lieu de foutre des « classiques » chiants à en crever (La princesse de Cleves, par exemple) dans les programmes, on devrait plutôt faire lire ce genre de bouquins aux lycéens. 

Sans déconner, la littérature c’est changer le monde avec les mots. Et ce genre de livre peut le faire. Yes, sur le papier, c’est pas ma came parce que je suis pas trop lecture ado/jeune adulte, mais si je devais avoir un ado dans mon entourage, c’est clairement le genre de livre que je voudrais lui offrir ! C’est le genre de lecture qui le toucherait forcément, qu’il soit harceleur ou harcelé, ou même tout simplement témoin du harcèlement, c’est un roman qui lui parlerait.


PÉPITE OU PAS PÉPITE ?

Alors, à titre perso, je le redis encore une fois, je ne suis pas le public cible. MAIS pour moi c’est le roman qu’il faut faire lire dans les collèges et les lycées. 

La mécanique du harcèlement est super bien expliquée, ça peut vraiment être une grosse prise de conscience pour beaucoup. 

Parents d’adolescents, je vous conseille vraiment de l’acheter pour votre marmaille, parce qu’on ne le dira jamais assez : la lecture peut déclencher un déclic chez certains. Et quand il s’agit de harcèlement, ça peut sauver des vies !


OÙ TROUVER LE ROMAN ?

Comme toujours, je te mets le lien pour te fournir le roman sur Amazon.

Et si tu succombes à ce roman, tu peux laisser ton avis sur Amazon, mais aussi sur Babelio. N’oublie pas, un commentaire, c’est un auteur et un lémurien sauvés !

Voilà, j’espère que cela t’aura plu. À bientôt pour une prochaine lecture !

Le lien Amazon est affilié, ça me permet d’avoir une commission. En utilisant ce lien, tu soutiens mon travail et me permet de pouvoir investir dans de nouveaux projets !

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.