Publié dans Service presse

RéValité – Julia Galindo

Afin de rendre mes chroniques toujours plus précises, j’ai décidé de créer un barème sur 100 points (merci les supers conseils de Tata Nexua !) afin de te donner une note plus détaillée. Tu peux retrouver la liste de mes différents critères ici.

On se pose beaucoup de question sur notre personnalité. Je veux dire, qu’est-ce qui fait réellement partie de notre identité et quelle part doit-on aux stimuli extérieurs ? Et si on pouvait repartir à zéro, aurions-nous les mêmes goûts ? C’est ce thème qu’aborde le roman de Julia Galindo !


Style : Thriller / Romance à suspens

Date de publication : 2019

Points barème : 67,5/100


DE QUOI ÇA PARLE ?

Gaïa se réveille sans aucun souvenir de son identité. Elle ne sait plus qui elle est, ce qu’elle fait ici et encore moins ce que lui veulent ces personnes autour d’elle. Pourtant, une chose est sûre : elle ne peut pas leur faire confiance !

Quand ton destin repose entre les mains d’un aimable SDF fraichement rencontrer, on ne peut pas dire que tu sois vraiment à l’aise. Mais lorsque l’on ajoute à cela un mystérieux bêllatre, un intriguant médecin et une ribambelle d’attaques, on peut dire que ta vie n’est pas de tout repos !

QU’EST-CE QUE J’EN AI PENSÉ ?

Tout d’abord, je tiens à remercier l’auteure pour sa confiance.

Le premier regard (11,5 points sur 15)

Alors, déjà, il faut dire que cette couverture attire l’œil, c’est indéniable ! Je ne sais pas du tout qui a bien pu la réaliser, mais beau travail l’artiste. On a tous les éléments pour comprendre l’ambiance du roman.

Là où j’ai un peu plus de mal, c’est avec le résumé. Alors, en soi, il est très bien, il accroche également et on sent tout de suite que le roman aura une petite touche décalée/humour. Mais je trouve que finalement, il nous donne l’impression que l’on va lire un roman à suspens, un roman d’action alors que… Bah, tu verras dans la suite de ma chronique. Je ne trouve pas forcément que ça correspond à l’ambiance générale.

Pour ce qui est de la mise en page du roman, elle est vraiment originale ! Même dans la version ebook, tu peux retrouver des dessins de l’auteure elle-même. Je les trouve simples mais extrêmement beaux. Il faut dire que je suis assez fan du minimalisme et des croquis au coup de crayon unique. C’est un vrai + !

Ma lecture (46 points sur 70)

De l’action ? Mouais…

Alors, on va commencer par ce qui fâche. On va retirer d’un coup le pansement et comme ça on pourra passer à la suite !

Comme je te le disais avant, avec le résumé, on s’attend à beaucoup d’action, de la théorie du complot, des explosions dans tous les sens et… bah pas vraiment… Alors, je suis le genre de personne qui aime une certaine lenteur dans les récits, donc en théorie, j’aurais dû être contente, mais ce n’est pas le cas. En fait, l’action n’est pas remplacée par l’installation de l’ambiance ou encore par des réflexions internes du personnage principal.

Non, en fait, l’action est remplacé par des scènes… de la vie de tous les jours. Gaïa passe une bonne partie du roman à organiser le mas. Sur le principe, pas de problème ! Mais c’était pas vraiment ce qu’on m’avait vendu à la base. J’en oubliais presque le côté thriller et SF du roman et j’avais l’impression de lire du Feel-Good. L’histoire d’une femme qui se reconstruit après une perte de mémoire.

Bon, j’exagère peut-être un chouilla, mais tu saisis l’idée.

Des sujets intéressants

Bon, mais ça veut pas dire pour autant qu’il n’y a pas de qualités dans ce roman ! Tiens, rien que les thèmes abordés ! On te parle de pas mal de sujets sensibles et les réflexions faites autour sont intéressantes. Alors, je ne vais pas rentrer dans les détails parce que la déontologie anti-spoil me l’interdit, mais tu as pas mal de réflexions autour des dérives et de l’éthique scientifiques. Où poser les limites ?

Ce sont des sujets assez futuristes tout en étant quand même ancrés dans notre réalité. Bref, c’est vraiment pas mal et il y a un vrai message passé par l’auteure.

Et en dehors même de ces sujets SF, il y a aussi un autre qui ne manque pas d’intérêt : la notion d’amour, de sexualité et surtout de couple. On est assez loin du schéma classique hétéronormé et surtout, on est loin des couples vus et revus des romances. Encore une fois, je ne peux rien dire sans te dévoiler l’intrigue, mais si tu penses que le roman tourne autour de l’histoire d’amour entre Gaïa et le mystérieux inconnu sexy… Bah retente ta chance ! Pour le coup, j’ai vraiment été agréablement surprise que l’auteure ne tombe pas dans la facilité et ne choisisse pas ce schéma classique.

Pas mal d’humour

Gaïa n’est pas vraiment une femme qui se laisse faire. Et même si elle semble parfois un peu trop guidée par ses hormones, elle n’en reste pas moins une femme forte et indépendante. Du coup, forcément, elle a été livrée avec un certain sens de la répartie et on est pas à l’abri d’une petite réplique bien cinglante.

Mais ce n’est pas le seul personnage haut en couleur. Pour le coup, les personnages secondaires ont tous une vraie personnalité. Alors oui, il y a un peu un schéma récurent : le personnage devient sympathique aux yeux de Gaïa et du coup, BAF ! On se retrouve avec un paragraphe qui détaille sa vie. Mais au final, c’est aussi ça ce qui nous permet de mieux les comprendre.

l’après-lecture (10 points sur 15)

Bon, alors la lecture est agréable et puis les dessins sont un vrai régal, mais j’ai quand même eu un peu de mal par moments. Quelques lenteurs à mon goût.

Je pense que ça vient en partie du fait que, lorsque je me suis lancée dans cette lecture, je pensais vraiment être sur un livre d’action. Mes attentes ne correspondaient pas du tout au contenu et ça vient vraiment du résumé. Habituellement, je ne le relis pas avant de me lancer dans mes lectures, mais là, je ne sais pas trop pourquoi, j’ai fait une exception et c’était pas la meilleure chose à faire, je pense.


PÉPITE OU PAS PÉPITE ?

C’est une lecture agréable, sans pour autant être un coup de cœur. Il manque un petit je-ne-sais-quoi pour nous captiver complètement, mais cela n’empêche pas le roman d’aborder des sujets super intéressants. ET SURTOUT de donner une autre représentation de l’amour et de la romance, chose dont on a cruellement besoin !

S’il faut retenir une chose, c’est celle-ci : ne lis pas ce roman pour l’action ou le suspens, lis-le pour ses réflexions éthiques et pour la nouvelle représentation des relations amoureuses qu’il t’offre.


OÙ TROUVER LE ROMAN ?

Comme toujours, je te mets le lien pour te fournir le roman sur Amazon. Tu peux également suivre l’auteure sur son site ou sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram).

Et si tu succombes à ce roman, tu peux laisser ton avis sur Amazon, mais aussi sur Babelio. N’oublie pas, un commentaire, c’est un auteur et un lémurien sauvés !

Voilà, j’espère que cela t’aura plu. À bientôt pour une prochaine lecture !

Le lien Amazon est affilié, ça me permet d’avoir une commission. En utilisant ce lien, tu soutiens mon travail et me permet de pouvoir investir dans de nouveaux projets !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *