Publié dans Service presse

Archibald Skye : Les Pandas Sans Bambou sont-ils des Tueurs à Gages ? – Jupiter Phaeton

Afin de rendre mes chroniques toujours plus précises, j’ai décidé de créer un barème sur 100 points (merci les supers conseils de Tata Nexua !) afin de te donner une note plus détaillée. Tu peux retrouver la liste de mes différents critères ici.

Tu te souviens peut-être qu’au mois de Juillet, je te parlais du tome 1 de la saga Archibald Skye ? Bon, bah il est temps de plonger de nouveau dans cet univers et de découvrir ensemble le tome 2 ! Attention, ça risque d’exploser dans tous les sens…

PS : Si tu n’as pas lu le tome 1, je te préviens, cet article risque de te spoiler un peu… A tes risques et périls !


Style : Urbain fantasy

Date de publication : 2019

Points barème : 78.5/100


DE QUOI ÇA PARLE ?

Archie a réussi à s’en sortir vivante. A peu près. Ouais, bon, elle n’est pas trop amochée. Alors, forcément, un peu de calme et de repos seraient les bienvenus. Oui, mais voilà, faut croire que tout le monde a décidé de s’acharner sur elle.

Déjà, va falloir qu’elle retourne voir ses parents pour leurs poser quelques questions et ça, ça l’emplit pas vraiment de joie. Faut dire qu’ils ont pas envoyé de carte postale pour son anniversaire, aussi. Mais bon, il n’y a plus le choix.

Parce que des réponses, Archie en veut et pas qu’une ! Déjà, c’est quoi ce bordel avec la Stolka et ses clones ? Qu’est-il arrivé à son frère évaporé dans la nature depuis deux ans ? Pourquoi son tatouage a disparu ? Et surtout : Est-ce qu’un panda sans bambou est dangereux ?

Bref, ça commence vraiment à la gonfler tout ce bordel et ça lui donne des envies de meurtres. En fait, elle veut tout brûler si on ne lui répond pas immédiatement. Il y a des priorités dans la vie. Et épouser un lance-flamme, par exemple, ça en fait partie !

QU’EST-CE QUE J’EN AI PENSÉ ?

Tout d’abord, je tiens à remercier l’auteure pour sa confiance et l’envoi de son roman.

Le premier regard (13 points sur 15)

Comme toujours, on repère vite le côté décalé du roman dès la couverture. Jupiter Phaeton a gardé les codes du tome 1 avec ce même personnage (que l’on devine être Archie) mise en scène avec son arme. On a plusieurs petites phrases qui viennent ajouter des info sur le tome. Oui, parce que chacun a son thème. Dans le tome 1, on te parlait de pénurie de chamallow et ici, tu comprends vite que ça va tourner autour d’une histoire de lance-flamme et de feu. Oui, des sujets somme toute… assez classique dans un roman, à chaque fois !

Pour ce qui est du résumé, encore une fois, il correspond parfaitement au style du roman. Il est totalement WTF, tellement WTF que tu n’as aucune idée de ce qui va se passer. On ne vient pas du tout te présenter les évènements du tome 2. Que nenni ! Non, ici on vient juste t’assurer une fois de plus que l’auteure est totalement frappa-dingue et que tu risques d’y laisser des plumes.

C’est un point que j’aime beaucoup chez Jupiter Phaeton : Jamais elle n’essaie de te tromper sur la marchandise. Elle est tarée (dans le bon sens du terme) de A à Z et te le montre tout du long.

Ma lecture (53.5 points sur 70)

Du running-gag, en veux-tu, en voilà !

Jupiter Phaeton a vraiment son univers et son délire qu’elle nous partage. On sent qu’elle ne se retient pas, qu’elle ne cherche pas à coller à tel ou tel type de roman. Non. Il y a un truc qui l’a fait rire, elle a un délire, bah elle va le mettre dans son roman. Et puis, ce délire, il vient, il revient et il RE-REVIENT tout au long du tome.

En fait, je dirais qu’il y a bien une addiction et un animal communs à tous les opus d’une même saga, mais il y a tout de même un running-gag différent à chaque tome. En tout cas il y en a un dans le tome 1 et un autre dans le 2. Là où Archie cherchait désespérément des chamallows dans le premier opus, désormais, c’est un lance-flamme qui lui manque.

Alors, je sais que les running-gag, c’est pas fait pour tout le monde. Il y en a même que ça agace, mais perso, je suis très bon public et c’est le genre de truc qui me fait rire. Ça me donne l’impression d’être dans un groupe d’ami avec sa private joke et du coup j’aime ça. En plus, il faut dire qu’Archie est toujours aussi mordante et diabolique !

Un deuxième tome + profond

Je te disais qu’on retrouvait le même schéma que dans le tome 1, pourtant, il y a une sacrée différence qui permet de ne pas avoir une impression « copier/coller » : Le personnage d’Archie est bien plus profond. Ce n’est pas simplement une brute qui fonce dans le tas. Dans cet opus, on va voir ses faiblesses, ses doutes. Elle va être plus « humaine » et sentimentale. Et ça, tout en gardant son côté « bad-ass ».

En fait, là où Archie était quelque peu stéréotypée dans le premier livre, elle nous montre qu’il y a réellement plusieurs facettes à sa personnalité et j’ai beaucoup apprécié ce point. Il y a plusieurs moments où elle s’interroge sur ses réactions, ses sentiments. C’est un axe qui m’avait un peu manqué dans le premier et que j’ai été heureuse de découvrir ici.

Comme dirait Archie : C’est le tome de la maturité

Toujours autant d’action !

Alors, par contre, c’est pas parce qu’Archie a muri que ça n’explose pas dans tous les sens ! Il y a toujours autant d’actions, de rebondissements et de bagarres. Très honnêtement, ça fuse tellement dans tous les sens qu’à aucun moment je n’ai pensé « Pfff ! Trop prévisible ! ». Jupiter Phaeton a vraiment une imagination à toutes épreuves et sait te surprendre à chaque fois.

Ce tome 2 bouge beaucoup lui aussi et tu ne vois pas défiler les pages.

l’après-lecture (12 points sur 15)

Encore une fois, je ne suis pas forcément le premier public cible de Jupiter Phaeton et je n’ai jamais lu d’urban fantasy en dehors de la saga Archibald Skye. Pourtant, c’est toujours agréable de retrouver Archie et ses compagnons. Tout comme les comédies françaises ne sont pas forcément des films que je regarde souvent, j’aime parfois en découvrir une. Je sais que je vais pouvoir rire, me décompresser, partir dans un délire qui me dépasse totalement. En fait, je vais pouvoir profiter d’une parenthèse.

Eh bien, c’est exactement la même avec Jupiter Phaeton. Je ne serais peut-être jamais une fan absolue qui se rue sur ma tablette à chacune de ses sorties, mais qu’est-ce que ça fait du bien de lire un de ses bouquins de temps à autre !

Non, et puis, une fois que tu as commencé une saga, tu es un peu obligé de finir ! Bah, parce que l’auteure t’offre toujours une fin avec un cliffhanger à se taper la tête contre le mur.


PÉPITE OU PAS PÉPITE ?

Pour moi c’est validé ! D’autant plus que Jupiter Phaeton a su se renouveler, je trouve et apporter une petite touche en plus dans ce deuxième tome. Si tu veux découvrir cette auteure mais que tu ne sais pas du tout par où commencer (faut dire qu’elle a tant de romans à son actif !), la saga Archibald Skye est un bon début !

Après, encore une fois, je n’ai jamais lu un autre de ses romans, et un fin connaisseur te conseillera peut-être de la découvrir à travers un autre univers.


OÙ TROUVER LE ROMAN ?

Tu peux retrouver ce deuxième tome sur Amazon. Si tu veux découvrir l’auteure, ça se passe sur ses réseaux sociaux (Instagram, Facebook) ou encore sur son site Internet !

Voilà, j’espère que cela t’aura plu. N’hésite pas à laisser ton avis sur la question. Si tu veux que j’aborde un sujet particulier, note-le en commentaire et je me ferais un plaisir d’en faire un article. À bientôt pour une prochaine lecture !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *