Publié dans Service presse

Medium – E.T.B.

Alors, il fallait bien une exception à la règle et malgré un mois tourné vers le polar, j’ai décidé de te présenter ce roman qui ne rentre pas du tout dans cette catégorie. Nous partons au Canada dans l’univers fantastique d’Emmanuelle Tassy-Bunyan.


Style : Fantastique

Date de parution : 2018

Note : 3.5 sur 5.

DE QUOI ÇA PARLE ?

Le 3 octobre 2055, le monde bascule.

Plus rien ne sera comme avant maintenant que les Anges ont pris le pouvoir sur la Terre. Il est déjà trop tard lorsque les humains comprennent ce qu’il leur arrive et aucun retour en arrière n’est envisageable. Maintenant esclave et aliénée, l’humanité n’a plus aucun avenir face à son oppresseur.

Dans ce monde empreint de souffrance, la jeune médium Geneviève tente de survivre. Elle lutte pour une liberté qu’on lui refuse et au détour de son combat, elle fera la rencontre d’un Démon qui la conduira vers une épopée biblique.


QU’EST-CE QUE J’EN AI PENSÉ ?

Tout d’abord je tiens à remercier l’auteure pour sa confiance et pour l’envoi de son roman. Si je l’ai contactée, c’est parce que le résumé m’avait fortement interpelée. J’étais assez curieuse de voir cette adaptation des codes bibliques et je voulais voir ce que l’auteure en avait fait.

Pour le côté appropriation de l’histoire religieuse, on n’est pas déçu ! L’auteure a su créer un vrai univers qui lui est propre tout en intégrant les personnages de la Bible et leurs caractéristiques. On retrouve clairement l’influence de l’ancien testament tout en s’en détachant totalement. En réalité, c’est presque comme si on découvrait cet écrit, mais vu par les Démons. C’est à la fois original et rafraichissant. Et en même temps, l’histoire de la création du monde est différente de celle qu’offre par exemple la religion chrétienne. Bref, un savant mélange entre l’adaptation et la réappropriation.

L’univers est extrêmement bien construit et a du demander un vrai travail de fond à l’auteure. Il y a tous les éléments du fantasy, à savoir : une géographie propre, une Histoire, une religion, un régime politique, des règles sociales, des lois… Rien n’est laissé au hasard.

Au final, les bons ne sont pas les Anges et les mauvais les Démons. On est plutôt sur un modèle où rien n’est blanc ou noir. Au fur et à mesure du récit, chacun passe du bourreau à la victime et les rôles ne sont pas figés, ce qui rend l’histoire d’autant plus crédible.

Cependant, j’ai parfois eu un peu de mal durant ma lecture pour plusieurs raisons.

Tout d’abord, le style de l’auteure m’a un peu empêchée d’entrer dans le récit. Elle raconte beaucoup de faits passés et finalement on a parfois l’impression de lire un conte bien plus qu’un roman, même s’il est à la première personne.

Ensuite, je trouve que le texte aurait peut-être demander un peu plus de corrections. Il y a plusieurs répétitions qui peuvent gêner la lecture. Mais une fois que l’on passe au-dessus de cela, le récit se lit assez bien et on tourne rapidement les pages afin de connaître la suite.


PÉPITE OU PAS PÉPITE ?

C’est une lecture agréable que je conseillerais plutôt à un public Young adult, même s’il est classé « adulte ». La trame et l’histoire d’amour ne sont pas sans rappeler les romans du genre, mais dans un même temps, on y trouve une violence et une certaine maturité qui ne le rend pas forcément accessible aux jeunes ados.

Finalement, je ne me considère pas comme étant le public cible pour ce roman (un peu trop Young adult à mon goût) et pourtant, j’en ai apprécié la lecture. En résumé : Un bon livre mais pas forcément un coup de cœur pour moi.


OÙ TROUVER LE ROMAN ?

Tu peux trouver le roman sur Amazon.

Voilà, j’espère que cela t’aura plu. N’hésite pas à laisser ton avis sur la question. Si tu veux que j’aborde un sujet particulier, note-le en commentaire et je me ferais un plaisir d’en faire un article. À bientôt pour une prochaine lecture !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *